Membres |

Doctorants

Martin Minost

Doctorant

Thème de recherche

La délocalisation et la sinisation de l'Occident. Les nouveaux quartiers occidentaux importés en Chine

  • Directeur de thèse : Directeurs de thèse : Valérie Gelézeau (CCJ-CRC) [Géographie] et Katiana Le Mentec (CECMC) [Anthropologie]       
  • Date d’inscription : 2012

Présentation du sujet de la thèse

Dans la filiation directe avec ma recherche de master, mon enquête porte sur les quartiers d’architectures étrangères, plutôt occidentales, qui se multiplient en Chine depuis une dizaine d’années. Il s'agit de nouveaux paysages urbains, des quartiers de villes thématisés au moyen d'une architecture culturellement différenciée et revendiquée, concrétisant ainsi à la fois des enjeux de représentation et d'image de l' "Autre" et de l'ailleurs, et les transformations sociales, spatiales et potentiellement culturelles et identitaires d'une partie de la population chinoise. Notre projet propose deux orientations de recherche. La première, plus empirique, porte sur l'identité des Chinois qui résident dans les espaces dits "occidentaux". Les résidents semblent appartenir à une classe moyenne et supérieure. L'étude de ces individus vivant dans de tels quartiers serait donc un point d'entrée significatif pour identifier, ou du moins cerner un peu mieux une classe émergente d'individus en Chine, via leur statut social, leurs conditions matérielles de vie, leurs logiques de consommation et leurs stratégies sociales. Les quartiers "européens" peuvent ainsi être considérés comme des objets de consommation - ostentatoire - et donc permettre d'étudier de nouvelles formes de domination et de rapports entre groupes sociaux liés à un capital économique qui a aujourd'hui pris énormément d'importance dans la société chinoise. Enfin, ces espaces posent la question du sentiment d'appartenance des résidents et de leurs attentes vis-à-vis des images de l'Occident qui leur sont fournies. En effet, dans la mesure où ils décident de s'installer dans un lieu défini comme un "ailleurs", on peut se demander ce que cela implique dans leur système de représentations et donc sur leur sentiment d'appartenance. De plus, ces quartiers représentent un prisme très intéressant pour étudier les représentations des Chinois venant résider dans ces quartiers sur l'Occident : à la fois l'image diffusée matériellement et physiquement par le quartier, et donc par les institutions ou entreprises qui en sont à l'origine, mais aussi l'image perçue et interprétée par les résidents, les passants, les consommateurs qui viennent dans ces quartiers. La seconde orientation de recherche est théorique et concerne l'appréhension anthropologique des phénomènes d'acculturation ou d'interpénétration des cultures, cadre dans lequel s'insère mon recherche. En effet, le phénomène semble être quasi-totalement sino-centré. Dans cette situation, nous n'avons pas affaire à deux sociétés qui se font face, s'interpénètrent selon un rapport de domination de l'une sur l'autre pour donner lieu à un ensemble culturel hybride et adapté. Notre objectif est alors de comprendre quelle est la nature du contact, de la "rencontre culturelle" : comment est représenté l'Occident ? A-t-il une influence sur les modes de vie et les représentations des Chinois ? Les acteurs occidentaux sont-ils totalement absents ? Si non, dans quelle mesure sont-ils présents ? Ne s'agit-il pas plutôt d'une image contrôlée par les autorités chinoises ? Et donc d'une réinterprétation de cet Occident par les Chinois pour leur propre profit ? Il s'agit donc plutôt de comprendre comment se réalise une interconnexion des espaces (et donc une intégration aux réseaux d'échanges mondiaux) par la réactivation ou la création de lieux et de liens culturels spatialisés.

Enseignement

Publications

  • Recension : « Hai Ren, The Middle Class in Neoliberal China. Governing Risk, Life-Building, and Themed Spaces », Perspectives chinoises, 2015/4
  • Recension : « Harry Den Hartog (éd.), Shanghai New Towns. Searching for Community and Identity in a Sprawling Metropolis », Perspectives chinoises, 2014/2
  • Recension : « Bianca Bosker, Original Copies: Architectural Mimicry in Contemporary China », Perspectives chinoises, 2013/4

Communications

Séminaires

  • Séminaire de Thierry Sanjuan (PU, Paris 1 - Panthéon-Sorbonne), Recompositions territoriales en Asie Orientale,  « Histoires et mémoires d’une ville nouvelle en Chine. Le cas de la ville de Songjiang dans la municipalité de Shanghai », 12 novembre 2014
  • Séminaire d’Alain Musset (DE, EHESS), Représenter la ville, « Des quartiers hors de l'histoire, hors de la Chine? Sur les résidences d'imitation occidentale en Chine », 20 décembre 2013
  • Séminaire de Thierry Sanjuan (PU, Paris 1 - Panthéon-Sorbonne), Recompositions territoriales en Asie Orientale, « Les réappropriations de l’espace dans les résidences de style occidental », 27 novembre 2013
  • Séminaire des doctorants du CECMC dirigé par Alain Arrault (MCF, EFEO), Michela Bussotti (MCF, EFEO) et Katiana Le Mentec (Post-doc, CECMC), « Les quartiers d’architecture occidentales en Chine : manifestation d’une mondialisation proprement chinoise », 12 novembre 2013
  • Séminaire d’Alain Musset (DE, EHESS), Représenter la ville« Le quartier de Thames Town: un échec du made in China ? Architecture anglaise et identité shanghaienne », 27 janvier 2012
  • Séminaire de Thierry Sanjuan (PU, Paris 1 - Panthéon-Sorbonne), Recompositions territoriales en Asie Orientale, « Le quartier de Thames Town : une « folie » des Chinois? Architecture anglaise et identité shanghaienne », 14 décembre 2011

Document(s) à télécharger

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, lauréat·es des prix de thèse 2020 de l'EHESS

Prix et distinctions -Suite à l'annonce des prix de thèse de l'EHESS le 12 mai 2020, Justine Rochot et Baptiste Bonnefoy, les lauréat·es de cette année, présentent leurs parcours à l'EHESS et leurs recherches. Justine Rochot a reçu le prix de thèse pour son travail intitulé « Bandes de vieux. Un (...)(...)

Lire la suite

38e Festival international Jean Rouch - Cinéma et anthropologie

Projection-débat - Mardi 17 décembre 2019 - 16:30En raison de l'appel a la grève du 17 décembre, cet événement est reporté. Les nouvelles dates seront communiquées prochainement. Merci pour votre compréhension.Le Festival international Jean Rouch, organisé par le Comité du film ethnographique, l (...)(...)

Lire la suite

Le cinéaste et la dissidente. Une contre-histoire de la Chine maoïste

Projection-débat - Jeudi 16 mai 2019 - 12:30« Sciences sociales. Regards sur le monde » est un nouveau cycle de rencontres, à l’initiative de l’EHESS, du CNRS et de mk2. Il propose de découvrir, dans toute leur complexité, certains enjeux propres à une région du monde. Photos, séquences de film, (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CECMC
54 boulevard Raspail
750006 Paris, France
cecmc@ehess.fr