Publications |

Parutions 2010

Les ruses de la démocratie

Les ruses de la démocratie

Protester en Chine

Hua Linshan, Isabelle Thireau
Paris,  Le Seuil, L'histoire immédiate ,  2010,  449 p.
L'objet de ce livre est d'analyser une forme particulière de protestation en République populaire de Chine. Dès l'arrivée au pouvoir du Parti communiste chinois, en 1949, des hommes et des femmes se tournent en effet vers les autorités locales ou nationales pour leur faire des suggestions, réclamer assistance, dénoncer des ennemis de classe, rechercher des parents disparus. En 1951, une administration spécifique est mise en place, dite des Lettres et visites, chargée de recevoir, de classer et d'acheminer vers qui de droit ces témoignages et ces requêtes. Non seulement cette administration s'est maintenue jusqu'à aujourd'hui, mais elle n'a cessé de s'étendre et de s'institutionnaliser, légitimant l'existence d'un espace d'adresse directe à des pouvoirs politiques et administratifs largement imbriqués.   Un espace de parole a donc été autorisé, qui n'a cessé lui aussi de se redéployer et de se modifier. Contraint par des procédures formelles mais aussi par une idéologie et des pratiques politiques qui délimitaient de manière étroite le champ des témoignages valides, cet espace a été saisi par les acteurs sociaux de façon à la fois massive, intense, et inattendue. Il a suscité en retour des réformes successives de l'administration des Lettres et visites, mais aussi et surtout, il a aboutit à une interpellation morale et politique de ceux qui dirigent et administrent le pays. Plus que l'histoire de l'administration des Lettres et visites, le propos de cet ouvrage est d'observer comment cet espace a été transformé et redéfini par ceux qui l'ont investi. Car si l'on trouve dans les témoignages adressés à ce dispositif les demandes d'information, les requêtes ou les plaintes contre les dysfonctionnements administratifs attendus, on y trouve aussi l'expression de sentiments d'injustices qui ne disposent pas, dans la société chinoise, d'autres lieux pour les accueillir. Autrement dit, cet espace de parole a débordé le champ qui lui était officiellement imparti. La nature des faits singuliers rapportés comme les principes moraux et les repères politiques à la lumière desquels ceux-ci peuvent être jugés ont été pendant plusieurs décennies retravaillés : les auteurs de témoignages ont repoussé les limites imposées, frayé de nouvelles associations, proposé de nouvelles interprétations. Cet espace est devenu le lieu d'une contestation du réel sans cesse croissante, d'une formulation souvent périlleuse de ce qui ne devrait pas être, d'une requalification des repères normatifs communs. Il est aussi le lieu où, tout simplement, sont accomplis les récits des injustices subies, permettant à celles-ci d'être sinon réparées du moins exposées, et à ceux qui les subissent de dire qui ils sont en manifestant ce qu'ils récusent.

Pour citer ce document

, «Les ruses de la démocratie», cecmc [En ligne], Parutions 2010, Publications, mis à jour le : 17/12/2012
, URL : http://cecmc.ehess.fr/index.php?2833.
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Recrutement d'un-e post-doctorant-e dans le cadre du projet de recherche « Sphères publiques alternatives en Chine au 20e siècle »

Appel recherche - Jeudi 20 juillet 2017 - 20:00Le Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine (CECMC, UMR Chine Corée Japon, EHESS‐CNRS) recrute un‐e chercheur-­e post-­doctorant-­e dans le cadre du projet de recherche « Sphères publiques alternatives en Chine au 20e siècle » (coordina (...)(...)

Lire la suite

La religion et le problème de la « société civile » en Chine

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 15 juin 2017 - 13:00Dans cette conférence, je propose d'explorer les tensions entre la religion traditionnelle et les normes modernes de solidarité civile en Chine, à partir de la théorie de la « sphère civile » du sociologue américain Jeffrey Alexander (The (...)(...)

Lire la suite

The City and the Empire: Financial Debates and Intellectual Trauma in Eleventh-Century China

Séance spéciale de séminaire - Lundi 19 juin 2017 - 13:00During the 1030s and 1040s, literati believed that they were close to discerning the universal pattern that inhered in all things and that had informed the perfect governance of the ancient sages. By perceiving the city as a living organis (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

CECMC
54 boulevard Raspail
750006 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 90
Fax : +33 (0)1 49 54 23 99
centre.chine@ehess.fr