Membres |

Jeunes chercheurs

Gwendoline Debéthune

Docteure
Jeune chercheur
Institution(s) de rattachement : Université de Rennes 2
Centre(s) de rattachement : CECMC

Thèmes de recherche et champs disciplinaires

  • Discriminations / Inégalités socio-économiques et de genre / Rapports sociaux de sexe
  • Microcrédit / Société civile / Développement
  • Micro-entrepreneuriat / Auto-emploi
  • Anthropologie économique / Interdisciplinarité

Terrain de recherche 

  • Enquête de terrain ethnographique multi-située
  • Zones rurale et périurbaine
  • Provinces du Sichuan et du Yunnan

Projets de recherche post-doctorale

L’impact du microcrédit sur les inégalités des sexes
De la transgression à la cristallisation de rapports sociaux de genre

  • Consciente des limites qui se sont imposées à ma thèse, et en premier lieu de celles liées aux processus auxquels je n’ai pas eu accès, je souhaite suivre et approfondir certaines pistes de réflexion. En effet, il n’a pas été question, dans ma thèse, de conduire une étude d’impact du microcrédit sur les inégalités des sexes, les contraintes temporelles de la thèse ne permettant pas d’appréhender un tel processus qui s’observe sur le long terme. Quelles sont, trois à quatre ans après, les conséquences du microcrédit sur le statut socioéconomique des femmes rencontrées? Cette recherche post-doctorale vise à voir si leur microcrédit a modifié les rapports sociaux de genre auxquels ces femmes, ainsi que les membres de leur entourage, sont soumis. Par ailleurs, la transgression des normes sexuées induite par l’obtention d’un microcrédit a-t-elle dissuadé certaines femmes de renouveler leur emprunt? Ont-elles acquis plus de reconnaissance sociale ou pâtis d’éventuelles tensions que leur recours au microcrédit aurait suscité dans leurs relations avec leur conjoint, leur famille ou leur communauté ?

La microfinance à destination des femmes en Chine rurale et périurbaine
L’achat de la stabilité à (micro)crédit?                                                  

  • Je projette de poursuivre ma recherche doctorale auprès des femmes ayant été expulsées de leur lieu d’activité ou expropriées de leurs terres que j’ai rencontrées au cours de mon enquête de terrain de thèse tout en m’intéressant à de nouvelles contractantes et à celles n’ayant pas contracté de microcrédit. L’objectif est ainsi de développer l’analyse du microcrédit en tant qu’outil de maintien de la stabilité. En étudiant leur compréhension du phénomène l’objectif est de voir si leur microcrédit constitue une solution adaptée aux difficultés auxquelles elles font face dans leurs nouvelles situations. J’envisage aussi de mener cette enquête auprès des opérateurs afin de voir si en distribuant ces microcrédits à ces femmes, les promoteurs ont pour objectif de prévenir d’éventuels incidents liés au mécontentement suscité par leur déplacement. Cette recherche aura aussi pour objectif de savoir si les femmes rencontrées ont renouvelé leur microcrédit et le cas échéant de connaître les raisons les y ayant incitées. Ont-elles été encouragées par les promoteurs ou contraintes par leur conjoint ou leur manque de capital ? Dans le cas où elles n’auraient pas renouveler leur microcrédit, il sera intéressant de comprendre pourquoi elles ont estimé ne pas en avoir besoin ou comment elles ont refusé ou y ont renoncé. Cette recherche s’intéressera aussi à la manière dont elles ont vécu, et vivent peut-être encore, leur endettement. Ont-elles de cette manière acquis plus de reconnaissance sociale ou pâtis d’éventuelles tensions que leur recours au microcrédit aurait suscité dans leurs relations avec leur conjoint, leur famille ou leur communauté?

Principaux travaux universitaires et publications

  • « L’accès des femmes au microcrédit en Chine rurale et périurbaine: un outil de lutte contre la subordination des femmes? », thèse de doctorat à l’EHESS – CECMC – UMR 8173 Chine, Corée, Japon, sous la co-direction de François Gipouloux et Isabelle Attané, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité, 10 décembre 2015.
  • Angeloff, Tania and Marylène Lieber (eds.), « Chinoises au XXIe siècle. Ruptures et continuités », La Découverte : Paris, 2012, 284 p., note de lecture, In Les Cahiers du genre 58-2015
  • « Les inégalités de genre sous l’œil des démographes », avec l’UR04 de l’Ined, In Hamel, Christelle et Wilfried Rault, Population & Sociétés no 517, décembre 2014
  • Karita Kan, La nouvelle “génération perdue”: inégalités et malaise social au sein de la jeunesse chinoise, traduction, dans Perspectives chinoises 2013/2, p. 69-77
  • « L’(im)pertinence du concept de société civile dans le cadre d’Etats Partis autoritaires: une étude comparative de la microfinance en République Populaire de Chine et en République Socialiste du Viêt Nam », avec Élodie Gardes, In Cahier ATM 27-2012
  • Guanghua Wan (ed.), « Understanding Inequality and Poverty in China, Methods and Applications », Studies in Development Economics and Policy, Palgrave: Macmillan, 2008, 320 pp., Book review, In ISA, RC09 Newsletter automne 2010, 2011
  • Quelle place la République Populaire de Chine accorde-t-elle à l’industrie de la microfinance? Le microcrédit comme outil de lutte contre les inégalités : une interprétation chinoise », mémoire de Master « Étude comparative du développement », sous la direction de François Gipouloux, EHESS, 2010

Principales communications

  • « L’auto-emploi financé par microcrédit des femmes en Chine rurale et périurbaine: une démarche socialement coûteuse », Genre, empowerment des femmes et développement, 4èmes Journées doctorales de l’axe transversal « Genre » de l’Université Paris 1, 17-18 juin 2016
  • « L’offre de microcrédit à destination des femmes chinoises en zone rurale : une microfinance vert-e(-ueuse) ? », La Chine face au mur de l’environnement?, Université de Rennes 2, 12-13 mai 2016 (à venir)
  • « L’influence de l’accès au microcrédit sur les rôles sexués et les relations de genre en Chine: une étude de la place des femmes chinoises au sein des sphères marchande et non marchande », Premier congrès international sur les études de genre en France, ENS Lyon, 3-5 septembre 2014
  • « The role of microcredit in the income-generating activities of women in China: what articulation between productive and reproductive spheres? », Society for the Advancement of Socio-Economics (SASE) - Colloque annuel, Chicago, 10-12 juillet 2014
  • « Women’s access to microcredit in rural and suburban China: An endogenization or indigenization process of a globalized discourse? », New European Research on Contemporary China Conference, Pekin, 2-4 juillet 2104
EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Rencontre autour des photographies de Solange Brand

Table ronde - Jeudi 18 mai 2017 - 14:00Séance exceptionnelle de l’axe Des images pour l’histoire des techniques et le patrimoine culturel immatériel avec une rencontre autour des photographies de Solange Brand (photographe, ancienne directrice artistique du Monde Diplomatique) prises en Chine de (...)(...)

Lire la suite

Habitants et citoyens, gouvernement urbain à Pékin

Rencontre - Mardi 24 janvier 2017 - 18:30Pékin a une histoire riche et qui s’étend sur plusieurs siècles. Prendre en considération cette profondeur historique peut-il aider à éclairer et comprendre les évolutions récentes qu’a connues la ville ? C’est le pari que se propose de relever ce Rendez- (...)(...)

Lire la suite

Plus ça change ? Media control under Xi Jinping

Séance spéciale de séminaire - Lundi 16 janvier 2017 - 16:00Dans le cadre du séminaire Culture et Politique en Chine contemporaine, la séance du lundi 16 janvier 2017 accueillera une conférence de Anne-Marie Brady professeur à l’université de Canterbury (Nouvelle Zélande), intitulée "Plus ça cha (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 20 90
Fax : +33 (0)1 49 54 23 99
Email